Le succès des applications à destination du grand public est dû en grande partie à un UX efficace. 
Dans le monde de l’entreprise, cette prise en compte du confort de l’utilisateur final n’est pas encore suffisamment systématisée. Et c’est dommage …

L’ approche UX consiste à concevoir des systèmes ergonomiques et intuitifs en mettant l’utilisateur au centre du processus de conception. Dans la réalisation d’une application métier, l’UX Design consiste à mettre en avant 3 leviers opérationnels : l’émotion que procure l’interaction avec utilisateur, la capacité à répondre efficacement aux besoins et la facilité d’usage (utilisabilité).

Des avantages opérationnels

Une application ergonomique, dotée d’une interface basée sur les besoins utilisateurs, apporte une réelle adhésion à l’outil de travail et permet :

  1. Un gain de temps dans la formation en interne
  2. Une satisfaction dans l’utilisation de application métier
  3. Un gain de temps et d’argent dans la réalisation des tâches à exécuter
  4. L’automatisation des processus de gestion 
  5. Une réduction des erreurs de saisies
  6. Une satisfaction des collaborateurs et une meilleure relation client

Une conception en 5 phases

Lorsqu’un collaborateur adopte facilement son outil de travail, il accomplit ses tâches quotidiennes plus rapidement et gagne en productivité. Au sein de l’agence imageplus, la conception de ces solutions passe par une méthodologie éprouvée qui s’articule autour de 5 phases clés : 

  1. Phase de programmation : Les objectifs du projet sont définis lors d’une première réunion entre nos project managers et le client. Cette première réflexion intègre les aspects outils et ressources à déployer.
  2. Phase d’exploration : Des workshops collectifs ou individuels avec les utilisateurs finaux de la solution permet de faire le point sur les besoins utilisateurs. 
  3. Phase d’idéation : A l’issue de la phase d’exploration, les équipes chargées du développement de la solution abordent les aspects conception lors d’ateliers de brainstorming : expérience, fonctionnalités, parcours utilisateurs, etc.
  4. Phase de génération : La conception de l’outil est testée via du wireframing (simulation de navigation au sein du système). Cette phase permet de relever ce qui correspond réellement (ou pas) aux besoins utilisateurs.
  5. Phase d’évaluation : Mise en place de tests grandeur nature qui permettent de vérifier plusieurs aspects primordiaux : expérience utilisateur globale, utilisabilité du système, pertinence des fonctionnalités, fluidité du parcours utilisateur, etc. À l’issue de cette phase bêta, les équipes retravaillent ou suppriment les solutions qui ne répondent pas efficacement aux besoins utilisateur.

Acronyme anglophone de « User Experience », UX signifie « Expérience utilisateur » en français.